travaillerchezlidl.be

Pour tous ceux qui comptent
Offres d'emploi Login
Favoris

Favoris

Lidl veut devenir le supermarché favori en Belgique et au Luxembourg. Et nous sommes sur la bonne voie. Nous ouvrons un nouveau magasin toutes les 3 semaines. C'est pourquoi nous recherchons constamment des personnes motivées pour assurer le bon fonctionnement de tous ces magasins. Envie de venir nous prêter main-forte ?

Nos offres d'emploi
Laura, logistiek medewerker

L'histoire de Laura

Lidl Lady à l’honneur: Laura s’engage dans l’équipe Logistique
 

Dis-nous Laura : comment es-tu arrivée chez Lidl ?

Laura: ‘’J’ai quitté il y a cinq ans les bancs de l’école. Parce que j’aime pratiquer les langues, je cherchais un emploi assorti de contacts sociaux. Un de mes amis était si enthousiaste de son job chez Lidl que je suis allée moi-même jeter un œil sur le site de recrutement. Le poste vacant d’employé administratif au service clientèle a attiré mon attention. J'aimais l'idée de pouvoir parler aux clients au quotidien. En fin de compte, j'ai pris plaisir à faire ce travail pendant trois ans".

Image Richtext_2

Tu as ensuite évolué vers le service Logistique. Un tout autre univers. Qu’est-ce-qui t’a attirée ici ?

Laura: ‘’J’étais devenue coordinatrice d’équipe au service clientèle mais je ne me sentais pas très à l’aise dans ce rôle. Parce qu’un poste s’est libéré chez Logistique, HR m’a proposée de tenter ma chance. J’ai réagi d’abord avec quelque peu d’appréhension car je ne savais pas vraiment quelles étaient les attentes de la fonction. Le terme ‘’Logistique’’ me faisait penser d’abord au chargement et déchargement des camions. Heureusement, mon collègue Jimmy a corrigé cette image. Il m’expliqua le fonctionnement des centres de distribution, du planning des transporteurs, des services de messagerie et des flux de recyclage. Puis il y a eu une étincelle. C’est surtout la variation des tâches qui me plaît. Je me considère ici comme une personne multitâche : je peux être occupée avec l’administration et la facturation et l’instant d’après, avec la planification et l’organisation. Je cherche par exemple une solution pour les nombreux cartons renvoyés des filiales ou je règle une livraison d’échantillons de produit pour les collègues du département Marketing."

Laura_Foto 1

Au département Logistique travaillent 9 hommes et 2 femmes seulement. Comment le vis-tu ?

Laura: ‘’Au service clientèle, j’étais active dans une équipe composée uniquement de femmes. Les premiers jours chez Logistique, j’ai donc dû m’adapter. (Rires) J’ai toujours fait attention à ma façon de parler mais mes collègues masculins ici faisaient justement le contraire. Ils disaient les choses comme elles étaient et ne faisaient pas de cachotteries. J'appréciais cette approche, même si elle était parfois difficile. Ils partageaient ouvertement leur avis et je ne devais pas essayer de déchiffrer leur message. J’ai ainsi appris à communiquer de manière plus directe. Je ne dis plus ‘Puis-je avoir une cuillère, s’il-te-plaît’, mais ‘Pousse-toi’. (Rires) Dans notre équipe, les gens ne sont pas stricts, ce qui me permet de me sentir très à l’aise. Mon entourage l’a aussi remarqué. Je parais moins stressée et j’intériorise moins. Ce poste constitue une prochaine étape intéressante dans ma carrière chez Lidl.’’

Quel est le défi de travailler dans une équipe d’hommes ?

Laura: ‘’Le trop de testostérone ? (Rires) Le cliché selon lequel les hommes sont plus compétitifs que les femmes, c’est vrai ! J’en ai déjà bien fait l’expérience ici. Et je ne dis pas ça de manière négative. Quand des objectifs sont fixés, les hommes foncent. Et oui, parfois je me laisse entraîner par leur enthousiasme. Pour l’esprit d’équipe et l’ambiance au bureau, je ne pourrais plus faire sans des hommes. En même temps, je pense qu'il est bon qu'il y ait aussi un peu d'apport féminin, ne serait-ce que pour remettre les pieds des hommes sur terre".

Le monde de la logistique est majoritairement masculin. Pourquoi recommanderais-tu le secteur aux femmes ?

‘’Il existe des jobs très lourds physiquement au sein du secteur logistique. Je ne suis donc pas surprise qu’un nombre inférieur de femmes y travaillent. L’image de la logistique est tout de même en train de changer. C'est un secteur qui se développe et où des options durables sont de plus en plus recherchées. Comment pouvons-nous réduire les émissions ? Comment diminuer la quantité de déchets ? Comment faire reculer le nombre de kilomètres ? Ce sont tous des défis qui passionnent aussi les femmes. Je dirais : ‘’N’hésitez pas et rejoignez-nous !’’