travaillerchezlidl.be

Pour tous ceux qui comptent
Offres d'emploi Login

L'histoire de Vugar

Hero_Vugar_redesign_v1

Avec la bonne attitude, tout est possible chez Lidl : "Ma confiance en moi a beaucoup augmenté". 

 

De stagiaire à employé permanent en quelques mois seulement : l'histoire de Vugar (50 ans) montre qu'avec la motivation nécessaire, on peut accomplir beaucoup de choses chez Lidl. Vugar ne parlait pas notre langue, mais il a commencé à travailler avec nous. Aujourd'hui, Vugar parle plus qu'un peu de néerlandais. "Ma confiance en moi a également beaucoup augmenté". 

C'est avec un large sourire que Vugar nous parle. Le quinquagénaire travaille dur, mais il aime prendre le temps de raconter son histoire. Il a une bonne raison de le faire. Vugar veut montrer qu'avec la bonne attitude, on peut réaliser beaucoup de choses chez Lidl. "Je suis reconnaissant à Lidl pour ces opportunités", commence-t-il. Vugar vient d'Azerbaïdjan. Il y a onze ans, il est arrivé dans notre pays. Mais ce n'est que maintenant qu'il sent que sa vie est pleinement sur les rails sur le plan professionnel.

Vugar, ImageRichtext_1

Stage
 

Ces dernières années, Vugar a été actif, entre autres, dans le secteur de la construction. Mais son cœur a toujours été dans le secteur de la vente au détail. "Avant d'arriver en Belgique, j'ai travaillé pendant 13 ans dans un supermarché dans mon pays d'origine", explique Vugar. Le fait qu'il ait la possibilité de se développer ici est un grand cadeau pour lui. "En avril, j'ai commencé par un stage de deux semaines. Pendant cette période, j'ai accompagné un collègue et j'ai appris à connaître les différents aspects du supermarché. Le courant est bien passé avec l'équipe du magasin, de sorte que je me suis vite sentie chez moi. Mon stage s'est bien passé, après quoi j'ai pu commencer avec un contrat temporaire. Et ça ne s'est pas arrêté là. Bientôt, on me donnera un contrat permanent. Je suis incroyablement heureux de cela." 

Vugar, ImageRichtext_2

Entraîneur de langue

En raison de la pénurie sur le marché du travail, on s'intéresse de plus en plus à la motivation de l'employé (potentiel), plus encore qu'à son expérience ou ses diplômes. C'est ce que prouve le projet de Vugar, à qui on a donné une chance grâce à son attitude positive. "Je ne parlais pas le néerlandais, mais ils ont cru en moi", raconte la vendeuse. Afin de maîtriser plus rapidement la langue néerlandaise, Vugar a reçu l'aide d'un coach linguistique pendant deux mois. "J'ai appris chaque semaine. Les leçons étaient aussi spécifiquement axées sur mon travail. Par exemple, j'ai appris certains termes dans la brochure de Lidl afin de pouvoir mieux répondre aux éventuelles questions des clients." La formation a motivé Vugar à améliorer son néerlandais à la maison également. "Je voulais montrer à Lidl que je suis digne de sa confiance. 

 

Confiance en soi

Les résultats sont impressionnants. Le néerlandais de Vugar s'est considérablement amélioré et cela l'aide de diverses manières. "Je peux répondre aux questions des clients avec plus d'aisance et la communication avec les collègues est meilleure. Il est plus facile de créer un lien dans l'atelier. En fait, ma confiance en moi a beaucoup augmenté en général." Plus encore, la confiance de Vugar a tellement augmenté entre-temps, grâce au coaching, que même le travail en caisse enregistreuse ne lui fait plus peur. "Et les questions des clients ? Je n'ai pas peur d'eux." Vugar est visiblement fier. "Chaque jour, je viens au travail avec le sourire. J'aime vraiment faire mon travail chez Lidl". 

© Jobat